Armée malienne : Célébration du 59ème Anniversaire

La commémoration  du 59ème anniversaire de l’Armée s’est déroulée, le lundi 20 janvier 2020, sur la Place d’Armes du 20 Janvier 1961 du camp Soundiata de Kati. Présidée par le Chef suprême des Armées, le président de la République et Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar Keita, cette célébration symbolique marque une armée professionnelle, mobilisée pour la défense de la patrie.La troupe était sur la Place d’Armes avec les armes en bandoulière dès 6 heures du matin. Elle était en tenue réglementaire, le moral au beau fixe. A 06heures 54 mn, l’événement a commencé par la montée du drapeau national. Après, le commandant de la zone de défense n°3, le colonel Moussa Soumaré a fait la 1èrerevue de la troupe pour s’enquérir des dispositions prises par les différents chefs de compagnie. Cela a été suivi par la revue du général Moriba M. Traore, directeur de la DTTA et du Chef d’état-major général des Armées, le Général de Division Abdoulaye Coulibaly.A 09heures 57mn, le président de la République IBK a déposé une gerbe de fleurs au Monument du Soldat inconnu, en mémoire aux militaires maliens et étrangers tombés pour la paix et la stabilité du Mali. Le Chef Suprême des Armées a salué le drapeau avant de procéder à la revue des troupes. Il s’est ensuite rendu à la tribune d’honneur pour saluer les invités de marque avant de s’installer.

La Fanfare du Prytanée militaire a émerveillé le public pendant que la troupe se mettait en place pour le défilé.  Le président IBK très ému n’a pas caché sa joie face à la virtuosité des enfants du Prytanée. Sous les notes de la Musique principale des Armées, le défilé militaire s’est déroulé dans une satisfaction générale. Les troupes étaient commandées par le colonel Malick Diaw, chef d’état-major de la 3ème région militaire. L’ordre de bataille était le suivant : Le drapeau et sa Garde, l’Etat-major interarmées, une section des Anciens Combattants, le Prytanée militaire, une compagnie de l’AMA-SNJ, de l’Administration Pénitentiaire et de l’Education surveillée, des Eaux et Forêts ,de la Douane, de la Protection Civile, de la Police Nationale, d’une compagnie de soutien, de la Gendarmerie Nationale, du Génie militaire, de la Garde Nationale, de  l’Armée de l’Air, de l’Armée de Terre, une section de la FORSAT, une compagnie de la Direction du Sports Militaires. Et les engins blindés ont ainsi fermé la marche.Après le défilé, le président de la République a visité les nouvelles acquisitions d’engins blindés. Il a fait un tour de piste du mât de drapeau au volant du véhicule blindé Mengchi. Auparavant, une minute de silence a été observée en la mémoire des militaires maliens, étrangers et des civiles victimes du terrorisme.