L’Union Européenne offre quelques engins blindés au G5 Sahel

L’Union Européenne a remis les clés de 13 véhicules blindés à la DMHTA.  Ces véhicules sont destinés aux bataillons maliens du G5 Sahel. La cérémonie de remise s’est déroulée, le vendredi 17 janvier 2020, à la place d’Armes de Kati. La valeur de ces matériels est estimée à plus de 14 milliards de FCFA. Ces 8 blindés sont destinés au transport de troupes, 2 blindés à la lutte contre les EEI, 2 blindés équipés pour les évacuations sanitaires et 1 de commandement. La remise de ces véhicules blindés modernes a débuté depuis fin 2019 et vont se poursuivre jusqu’en février 2020 et cela dans les cinq pays du G5 Sahel. Elles correspondent aux dernières grosses livraisons de matériel financé à hauteur de 65.5 milliards de FCFA par l’Union Européenne (UE).Le représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel, Angel Osada a déclaré que les pays du G5 Sahel sont confrontés à des menaces terroristes. Selon lui, l’Union Européenne est l’un des principaux partenaires de la Force Conjointe du G5 Sahel. « Nous sommes tout d’abord un partenaire politique, technique et financier du G5 », a noté Angel Osada. Angel Osada a ajouté que l’UE a contribué à l’organisation et au succès de la conférence de soutien de février 2018 qui a permis d’enregistrer 417 millions d’Euro de promesses de financement.

L’Union Européenne a, en effet, mis en place un dispositif novateur afin de garantir que les fonds levés lors de la conférence soient orientés efficacement vers les besoins identifiés par la force conjointe et les Etats du G5. Pour Angel Osada, l’Union Européenne par sa mission EUTM est aussi un acteur clé dans le renforcement de capacités de l’armée malienne pour avoir accès aux services essentiels dans les zones reculées. Il a rassuré que l’Organisation continuera toujours à appuyer la force conjointe du G5 Sahel.  Le représentant spécial de l’Union Européenne pour le Sahel a ensuite affirmé que l’UE travaille actuellement sur un financement additionnel de 78,6 milliards de FCFA.

Angel Osada a signalé que la dégradation de la situation sécuritaire doit appeler les forces armées des pays du G5 Sahel et la force conjointe à conjuguer les efforts. Il a enfin réitéré l’engagement de l’Union Européenne à accompagner le Mali dans sa réforme sécuritaire et à continuer à œuvrer dans le même temps au renforcement des capacités des Forces de Défense et de Sécurité nationales.

Le directeur de la DMHTA, le général de Brigade Moustapha Drabo a au nom de la hiérarchie remercié l’Union Européenne pour son accompagnent. Selon lui, ces véhicules blindés qui sont destinés aux unités maliennes de la force conjointe du G5 Sahel permettront d’améliorer la protection de nos FAMa engagées dans cette opération.