Lutte contre le terrorisme : 46 policiers outillés …

La Police nationale du Mali en partenariat avec EUCAP Sahel et EUTM vont continuer à mener conjointement une lutte farouche contre le terrorisme sous toutes ses formes dans notre pays. C’est dans ce cadre qu’un stage de formation de deux semaines sur ce fléau a été organisé à l’Ecole Nationale de Police (ENP) à l’intention des éléments de la Brigade Spéciale d’Intervention (BSI). La cérémonie de fin de formation a eu lieu, le vendredi 17 janvier 2020, en présence du Directeur de l’ENP, le contrôleur général Seydou Traoré, représentant le Directeur général de la Police et les responsables de l’EUCAP Sahel et l’EUTM.Au total, 46 éléments ont suivi cette formation basée sur des modules tels que les engins explosifs improvisés, le combat en milieu urbain et les tirs. Ainsi, au nom des partenaires d’EUCAP et EUTM, le lieutenant Galledo a exhorté les bénéficiaires de ces cours à faire un bon usage des connaissances acquises pendant toute la durée de la formation. C’est pourquoi, il leur a rappelé qu’avec cette qualification, il est maintenant de leur devoir de  transmettre les connaissances et les compétences nouvellement acquises aux camarades qui n’ont pas eu la chance de participer à la session. Des propos soutenus par le commandant de la Brigade Spéciale d’Intervention, le commissaire divisionnaire, Boubacar Sow, qui a surtout invité les partenaires à continuer davantage à former et à améliorer le niveau du personnel de la BSI en matière surtout de combat urbain.

Pour sa part, le directeur de l’Ecole nationale de la police, représentant le DG, le contrôleur général Seydou Traoré s’est dit convaincu que les notions développées au cours de cet atelier contribueront à doter les jeunes policiers de compétence et de comportement professionnel leur permettant d’assurer avec efficacité les missions de lutte contre le terrorisme. Avant de poursuivre que la formation qui vient de prendre fin, procurera sans nul doute aux stagiaires un savoir-faire et savoir être nécessaire pour faire face aux grands défis de l’insécurité et du terrorisme.

Auparavant, le porte-parole des stagiaires, le sergent stagiaire Salif Traoré avait vivement félicité les instructeurs de l’EUCAP et de l’EUTM pour leur disponibilité tout au long de la formation, avant de leur rassurer que les connaissances acquises seront utilisées à bon escient.